hofmann-port

Etude de cas : #HofmannHistorias

Internet et les réseaux sociaux ont révolutionné les méthodes de travail au sein des agences de marketing : il faut prendre toujours plus en compte les consommateurs et leur offrir une communication à double sens, pour non plus seulement leur proposer un produit ou résoudre un incident, mais également leur fournir un contenu en adéquation avec leurs centres d’intérêt. C´est pour cette raison que – comme nous l’avons déjà évoqué – le métier de community manager est devenu indispensable :

Les marques ont de plus en plus recours aux influenceurs, pour leur capacité à générer du contenu jugé « moins publicitaire », et pour leur énorme capacité d’interaction avec les internautes.

A Influencia, nous connaissons l’importance de ces influenceurs et leur grand potentiel et savons que ces générateurs de contenu doivent être consciencieusement choisis,  pour qu’ils puissent représenter au mieux votre marque.

Qu’ils aient un nombre important de followers n´en fait pas des influenceurs à succès, de de même que toutes les célébrités du paysage médiatique ne sont pas toutes des influenceurs. Il faut rechercher l’authenticité et l’adéquation avec son public et sa campagne.

Notre rôle en tant qu’agence est ainsi de trouver les personnes capables d’atteindre l’objectif qui nous intéresse, avec un contenu original et différent.

Un client, deux cas d’école

#HistoiresHofmann

En décembre dernier, pour Noël, Hofmann a lancé une campagne digitale en collaboration avec 7 influenceurs de différents secteurs, notamment la photographie, la mode, le life style… Grâce à une sélection rigoureuse de ces influenceurs, la marque a atteint une audience de 1,3 millions d´utilisateurs sur Instagram, Facebook et Twitter, ainsi que plus de 61 000 interactions et 63 000 likes.

Sylvia Salas, spécialisée dans la mode, le life style et la décoration en Espagne, a appliqué son style à Hofmann pour régaler ses 139 000 followers sur Instagram et est l´auteur du post ayant eu le plus de succès : plus de 13 000 likes, 13 000 interactions et 67 000 personnes ont été atteintes.

etude cas hofmann

Fatima Cantó est une mère vlogueuse sur Youtube. Mis à part ses vidéos de  divertissement, elle a été choisie pour la qualité de ses photos sur Instagram, où elle est actuellement suivie par 115 000 personnes.

Anniset rompt complètement avec les profils ci-dessus, grâce à des clichés originaux et sans thématique concrète. Son profil a été sélectionné pour la qualité de ses photos sur Instagram, où 83 000 personnes la suivent.

 #HofmannBrokenHearts

La Saint Valentin a également été l´occasion d´une campagne à travers des influenceurs. Les retours ont cependant été légèrement moins bons du fait des sentiments personnels qui ont interféré avec la campagne.

La collaboration avec 8 influenceurs a généré une audience de 1.152.000 personnes et plus de 42 000 likes et interactions.

Sylvia Salas est encore une fois l’influenceur qui s’est le plus démarquée, avec son post au ton humoristique. Avec ses 12 000 likes, il a été le plus performant de la campagne.

etude cas hofmann

En plus de cet influenceur, la marque a aussi choisi Tutti Maquez du milieu du lifestyle et de la mode à Madrid. Sa caractéristique est de toujours utiliser le même ton de couleurs sur ses photos Instagram, où il a déjà plus de 86 000 followers.

Lancez-vous ! Ce n’était que deux cas de réussite, pour illustrer comment une marque génère des contenus différents, divertissants et originaux grâce aux influenceurs. Les utilisateurs de réseaux sociaux et potentiels consommateurs savent apprécier et répondre de manière positive, générant ainsi un taux d’engagement important.

POST RELACIONADOS