IAB reseaux sociaux

Etude IAB 2017 : le futur des réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont devenus un outil basique de la stratégie de communication de toute entreprise. Ils n’ont cessé d’évoluer, de prendre de l’ampleur, et de proposer de nouveaux services qui s’avèrent souvent être de réelles opportunités dans le domaine de la communication et de la publicité.

Récemment, l’Interactive Advertising Bureau (IAB) a publié les résultats de son étude annuelle sur les réseaux sociaux qu’il réalise depuis 2009. Son objectif ? Etudier l’évolution des réseaux sociaux, les profils des utilisateurs, la façon dont ils les utilisent et évaluer la saturation de la publicité sur ces réseaux. L’échantillon choisi pour cette étude est composé d’hommes et de femmes entre 16 et 65 ans résidant en Espagne.

Les réseaux sociaux en chiffres

86% des internautes sont présents sur au moins un réseau social. En moyenne ce sont des hommes et des femmes de 39 ans. On note également qu’à partir de 46 ans, l’utilisation des réseaux sociaux est moins fréquente. En moyenne, 46% des utilisateurs ont fait des études universitaires et 65% d’entre eux ont un emploi.

Le taux d‘abandon des réseaux sociaux stagne aux alentours de 45% : Twitter est le réseau pour lequel il est le plus élevé – ce sont principalement les femmes qui abandonnent leurs profils. Telegram a également du mal à conserver ses utilisateurs. Et même si la majorité à l’intention de rejoindre les réseaux sociaux à la mode, seul 1 personne sur 10 se crée en fait un profil sur ces réseaux.

Le top 5 des réseaux sociaux les plus utilisés est constitué de Facebook et WhatsApp, suivis par Youtube, Twitter et Instagram. On note que ce sont principalement les jeunes de 16 à 30 ans qui utilisent ces réseaux.

Quand on interroge les utilisateurs quant à leur implication sur les réseaux sociaux, on s’aperçoit qu’il y a des écarts entre ce qu’ils font et ce qu’ils affirment faire. L’étude montre par exemple qu’Instagram et Twitter sont plus utilisés que ce qui est déclaré, surtout par les plus jeunes, et que Google+ ou Telegram sont ainsi relativement moins utilisés.

En ce qui concerne l’évaluation et la satisfaction des utilisateurs, le top 3 est composé de WhatsApp, YouTube et Spotify, tandis que Snapchat, Google+ et Tinder figurent parmi les moins bien notés. Facebook, bien qu’étant le réseau social le plus utilisé, se situe dans la moyenne avec 7,4 points.

La fréquence d’utilisation et de visite de réseaux sociaux tels qu’Instagram ou Telegram a nettement augmenté, alors que Google+ ou Snapchat par exemple sont en perte de vitesse.

monde reseaux sociaux

Comment, quand et pourquoi ?

On utilise les réseaux sociaux en moyenne presque 3 heures par jour, généralement What’sApp, Twiitch (pour les fans de jeux vidéo en ligne) et Spotify. Que fait-on pendant 3 heures ? L’utilisation principale reste l’interaction sociale, soit envoyer et recevoir des informations à travers la messagerie instantanée, d’où la position de WhatsApp et Telegram dans tous les classements. En deuxième lieu, nous retrouvons la consultation de vidéos et l’écoute de musiques, due à l’influence croissante de réseaux tels que Youtube ou Spotify. Enfin, 24% des utilisateurs utilisent les réseaux sociaux pour suivre des influenceurs, participer à des jeux-concours ou suivre leurs marques favorites.

A propos de ce dernier usage, 1 personne sur 4 déclare que les marques qui ont un profil sur les réseaux sociaux leur inspirent plus confiance. Ce sentiment est plus fort chez les jeunes, qui utilisent parfois les réseaux sociaux pour faire leurs achats.

Il est aussi nécessaire d’analyser les dispositifs à partir desquels on se connecte à ces réseaux :

  • Sur un ordinateur, on utilise plus généralement Facebook et Youtube ;
  • 94% des interrogés déclarent accéder aux réseaux sociaux à travers des dispositifs mobiles ; les réseaux en tête étant WhatsApp et Facebook. Les utilisateurs ne semblent pas s’apercevoir que le temps qu’ils passent sur Twitter et Instagram est quasi le double de ce qu’ils déclarent, lorsqu’ils s’y connectent depuis des téléphones portables ;
  • Les tablettes sont plus utilisées que l’année dernière : 55% des sondés la choisissent pour accéder aux réseaux sociaux, principalement à WhatsApp, Twitter et Instagram.

Quand allons-nous sur les réseaux sociaux ? Généralement entre 20h30 et 00h30, bien que les téléphones portables soient plus utilisés en milieu de journée, les ordinateurs le matin et les tablettes le soir.

La publicité sur les réseaux sociaux

Les données de l’étude d’IAB montrent que les intérêts des utilisateurs ne sont pas toujours bien pris en compte. Même si la moitié des personnes interrogées utilisent des adblockers, les publicités ne sont pas nécessairement accueillies négativement. Toutefois, seul 1 utilisateur sur 3 est allé sur le profil d’une marque dont il a vu l’annonce sur les réseaux sociaux.

reseaux sociaux business

Par conséquent, nous pouvons conclure que le monde des réseaux sociaux nous réserve encore beaucoup de choses à découvrir et exploiter. Les capacités de segmentation et de médiation de ces outils peuvent sans aucun doute nous servir à mieux toucher un public toujours plus large. L’essentiel à savoir ? Comment réaliser une campagne sur les réseaux sociaux, qui sache contourner les adblockers et interpeller l’utilisateur, afin de permettre à notre entreprise de se démarquer.

POST RELACIONADOS